La propriété de la Terre

Sarah Vanuxem, juriste de l’environnement

Conférence présentée par Baptiste Lanaspèze, ED. WILDPROJECT
SAM 20 OCT 2018 – 17h – MARSEILLE, FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur

Réservation conseillée > ici


Sarah Vanuxem apporte un éclairage renouvelé sur les principes de la propriété des choses et des personnes et les transformations que le droit émergeant de l’environnement apporte à la tradition juridique occidentale. Alors que la doctrine dominante conçoit la propriété comme «pouvoir souverain d’un individu sur les choses», Sarah Vanuxem montre qu’il est possible d’accorder des droits aux lieux. Considérant la propriété comme faculté d’habiter les choses mêmes et, en particulier, la Terre, la juriste invite à renouer avec la multitude des droits d’usage de la terre.

Sarah Vanuxem est maîtresse de conférences en droit de l’environnement à l’Université Nice Sophia-Antipolis. S’intéressant en particulier aux droits des semences et aux biens collectifs des villages français (les sectionnaux), ses travaux originaux et remarqués proposent de sortir de la conception occidentale moderne ou subjectiviste du droit.
Bibliographie : Les propriétés de la terre, Wildproject, 2018 ; Les choses saisies par la propriété, IRJS, 2012.