Demain, zéro déchet ?

Baptiste Monsaingeon, historien et sociologue des sciences

Conférence Abécédaire suivie d’un Apero Mundi
MAR 30 OCT 2018 – 18h30 VENTABREN, Hôtel de ville

Réservation conseillée > ici


Quelles relations entretiennent les sociétés contemporaines avec leurs déchets ? Le modèle d’éco-citoyen « bien-jetant » est-il un modèle efficace ? Quels sont les scénarios possibles pour lutter contre le gaspillage ? Interrogeant notre rapport social et culturel aux déchets, Baptiste Monsaingeon révèle combien la quête de pureté et de maîtrise technicienne du monde nourrit nos imaginaires. Pour lui, la « pédagogie de l’oubli » est une impasse, car les déchets ne disparaissent jamais de la surface de la Terre. Il nous faut construire un nouveau récit autour de nos « restes », en revisiter les usages et modifier nos pratiques : réduire, réutiliser, recycler.

Baptiste Monsaingeon a fait des déchets l’objet principal de ses travaux en sciences sociales. Sociologue, historien des sciences et des techniques, il est chercheur à l’Institut francilien Recherche Innovation Société (IFRIS) et enseigne à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il s’intéresse aux déchets ménagers, les traitements et pollutions qu’ils occasionnent dans les océans en particulier, ainsi que les moyens de leur réduction à l’échelle européenne. Membre du conseil scientifique de l’exposition Vies d’ordures au Mucem à Marseille (2017), il a participé à la première expédition sur la nature des concentrations de débris plastiques en Atlantique Nord.
Bibliographie : Homo détritus. Critique de la société du déchet, Seuil, 2017.

[Demain, construisons l’impossible !]