Le sol, un bien commun à protéger

Daniel Nahon, géochimiste

Conférence suivie d’un Apero Mundi
SAM 10 NOV 2018 – 17h GARDANNE, Médiathèque

Réservation conseillée > ici


Les sols arables sont comptés. Seulement 22% d’entre eux sont capables de porter les cultures qui nous nourrissent. Mais par ignorance ils sont maltraités, pollués, érodés, urbanisés. Et déjà des millions d’hectares sont détruits chaque année. Que faire pour les protéger car la ressource n’est pas renouvelable à l’échelle humaine ? Quelles pratiques agricoles doit-on changer ? Comment le sol anthropisé joue-t-il sur le réchauffement climatique et comment en retour celui-ci modifie-t-il le fonctionnement de la terre arable ?

Spécialiste mondialement reconnu pour ses travaux sur la géochimie des sols, Daniel Nahon estime que l’épuisement des sols est l’enjeu du XXIe siècle. Professeur émérite à Aix-Marseille Université, il a fondé en 1995 le CEREGE (Centre européen de recherche et d’enseignement en géosciences de l’environnement) et présidé le CIRAD (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement).
Bibliographie : Sauvons l’agriculture, Odile Jacob, 2012 ; Science de la vie, science de la Terre, avec R. Trompette, Odile Jacob, 2011 ; L’épuisement des sols. L’enjeu du XXIe siècle, Odile Jacob, 2008.

Atelier 7-12 ans durant la conférence


[Demain, construisons l’impossible !]