Apprendre à penser par-delà Nature et Culture

Alessandro Pignocchi, auteur de bandes dessinées anthropologiques

Conférence suivie d’un Apero Mundi
MAR 21 MAI 2019 – 19hVITROLLES, Médiathèque la Passerelle

Réservation conseillée > ici


D’après Philippe Descola, Bruno Latour et de nombreux autres penseurs, il est temps de se défaire de notre concept de « Nature » et d’apprendre à penser par-delà la distinction que l’Occident moderne trace entre la nature et la culture. Selon Alessandro Pignocchi, en France, c’est dans les zad, et en particulier à Notre-Dame-des-Landes, que cette révolution cosmologique trouve son expression la plus concrète et la plus massive. Il faut sortir de la nature à vocation utilitaire à laquelle elle se trouve cantonnée : la nature n’est pas utile, elle est source de liens.

Avant de devenir illustrateur et auteur de bandes dessinées, Alessandro Pignocchi était chercheur en sciences cognitives et en philosophie de l’art à l’École Normale Supérieure. Il a notamment publié en 2018 La cosmologie du futur qui décrit un monde inversé dans lequel l’animisme des indiens d’Amazonie est devenu la culture dominante et la culture occidentale menacée de disparition. Il anime le blog Puntish, d’où sont tirées ses bandes dessinées.
Bibliographie : La cosmologie du futur, Steinkis, 2018 ; Petit traité d’écologie sauvage, Steinkis, 2017 ; Anent. Nouvelles de l’Amazonie, Steinkis, 2016 ; Pourquoi aime-t-on un film ? Quand les sciences cognitives discutent des goûts et des couleurs, Odile Jacob, 2015 ; L’œuvre d’art et ses intentions, Odile Jacob, 2012.
puntish.blogspot.com