Dire le bon usage de la Terre.
Une histoire du géopouvoir

Christophe Bonneuil, historien

Conférence précédée d’un atelier philo, suivie d’une table-ronde et d’un Apero Mundi événements suspendus en raison des mouvements sociaux
SAM 08 DÉC 2018 – 17h MARSEILLE, Bibliothèque de l’Alcazar

ATTENTION ! Pas de réservation pour les conférences + 15 ans de l’Alcazar ! Venez en avance !


Depuis un demi-millénaire, la définition des richesses, des équilibres et des limites de la Terre, de son « bon usage », durable et rationnel, est un enjeu de pouvoir. L’histoire environnementale nous rappelle que dès Christophe Colomb, les élites européennes ont forgé des discours et des savoirs sur le « bon usage » de la Terre. Ainsi, une théorie du changement climatique à grande échelle a participé à la légitimation du projet de prise de possession européenne de l’Amérique. Après avoir esquissé les enjeux d’une telle histoire, Christophe Bonneuil mettra l’accent sur l’ « âge des empires » de la fin du XIXe siècle au début du XXe siècle.

Christophe Bonneuil est historien, directeur de recherche au CNRS et enseignant à l’EHESS. Ses réflexions portent sur les transformations des rapports entre environnement, savoirs et sociétés depuis le XIXe siècle. Il dirige la collection « Anthropocène » aux éditions du Seuil.
Bibliographie : Histoire des sciences et des savoirs. Vol. 3, Le siècle des technosciences (depuis 1914), dir. avec D. Pestre, Seuil, 2015 ; L’événement anthropocène, avec J.-B. Fressoz, Seuil, 2013.

Atelier philo : animé par Les Philosophes publics – 11h. Inscription conseillée > ici
Pour les 7-14 ans : conf. ABCD – 15hconférence ABCD suspendue en raison mouvements sociaux