L’agroécologie pourra-t-elle nourrir le monde ?

Jacques Caplat, ingénieur agronome

Conférence suivie d’un Apero Mundi
VEN 16 NOV 2018 – 19h CABRIÈS, Bibliothèque

Réservation conseillée > ici


Face à la crise agricole, il n’est plus pertinent d’opposer agriculture et environnement. À partir de son expérience de terrain et d’un retour historique, Jacques Caplat analyse la façon dont le « modèle » agricole actuel s’est élaboré puis fragilisé, et définit les bases d’une refondation de l’agronomie : semences paysannes, cultures associées, valorisation de la main-d’œuvre, suppression des pesticides… Ces pratiques se révèlent non seulement très performantes à l’échelle mondiale, mais permettraient en outre de réconcilier enfin l’agriculture avec l’environnement, la société et les territoires.

Jacques Caplat est ingénieur agronome. Il a notamment participé à la création du réseau « Semences paysannes » et s’est impliqué dans des actions de développement au sein de pays du Sud. Il est l’auteur de nombreux rapports sur l’agriculture biologique et de plusieurs ouvrages parus aux éditions Actes Sud.
Bibliographie : Changeons d’agriculture, Actes Sud, 2014 ; L’agriculture biologique pour nourrir l’humanité, Actes Sud, 2012.
www.changeonsdagriculture.fr

Atelier 7-12 ans durant la conférence


[Demain, construisons l’impossible !]