Terre (Monde). La nature, environnement culturel

Jacques Lévy, géographe

SAM 04 MAI 2019 – 17h MARSEILLE, Bibliothèque de l’Alcazar

Conférence suivie d’une table-ronde et d’un Apero Mundi
Traduction en langue des signes LSF

ATTENTION ! Pas de réservation pour les conférences + 15 ans de l’Alcazar ! Venez en avance !

En amont

Atelier philo adultes 11h30 : animé par Les Philosophes publics . Inscription > ici
Pour les 7-14 ans : atelier philo enfants – 14h suivie d’une conf. ABCD – 15h

Pensez au covoiturage ! Cliquez ici


Les deux environnements naturels de l’humanité, nos corps et la Terre, sont à la fois menaçants pour les humains et menacés par eux. Cela crée une symétrie paradoxale. Aller au-delà de la culpabilité et de la honte qui ont marqué le premier moment de la conscience écologique et envisager une relation apaisée avec les mondes biologiques et physiques apparaissent aujourd’hui des horizons imaginables. Nos usages de la Terre peuvent tout à la fois faire de la nature un patrimoine précieusement conforté et une ressource pour le développement.

Jacques Lévy compte parmi les géographes marquants de notre époque. Ce spécialiste de la géographie du politique, des villes et de l’urbanité, de l’Europe et de la mondialisation est professeur à l’École polytechnique fédérale de Lausanne et à l’Université de Reims. Lauréat en 2018 du prix Vautrin-Lud considéré comme le Nobel de la géographie, ses nombreuses publications sont traduites dans le monde entier.
Bibliographie : Atlas politique de la France. Les révolutions silencieuses de la société française, Autrement, 2017 ; Mondialisation : consommateur ou acteur ?, Le Muscadier, 2013 ; Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés, dir. avec M. Lussault, Belin, 2013 (2003) ; Le tournant géographique, Belin, 1999.
www.choros.place