L’architecture climatique

Conférence,  Apero Mundi, Dîner Mundi – tout public + 15 ans

Philippe Rahm, architecte

SAM 07 MARS –17 H – FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, MARSEILLE

Entrée libre sur réservation reservation@fracpaca.org
Dîner Mundi  à 20h sur réservation obligatoire (nombre de places limitées)  tarif et info
INFOS PRATIQUES


Philippe Rahm est un architecte suisse de renommée internationale. Étendant le champ de l’architecture entre le physiologique et le météorologique, ses recherches novatrices et ses réalisations portées dans le monde entier tentent de réconcilier temps biologique, temps chronologique et architecture. Philippe Rahm enseigne à l’École Nationale d’Architecture de Versailles, professeur invité de multiples universités prestigieuses aux États-Unis comme en Europe. philipperahm.com

Bibliographie sélective : Météorologie des sentiments, Les Petits Matins, 2015 ; Architecture météorologique, Archibooks, 2009.

L’architecture climatique

Philippe Rahm s’est intéressé très tôt à l’architecture « climatique ». Novateur dans ses recherches et dans les projets qu’il met en œuvre, Philippe Rahm tente de réconcilier temps biologique, temps chronologique et architecture.

L’urbanisme et l’architecture étaient traditionnellement basés sur le climat, le confort et la santé, comme on peut le lire dans les traités de Vitruve ou Alberti : l’exposition au vent et au soleil, les variations de températures et l’humidité déterminaient alors les formes des villes et des bâtiments.

Ces causes fondamentales de l’urbanisme ont été ignorées au cours du 20ème siècle. L’utilisation considérable d’énergie fossile par les pompes, moteurs, réfrigérateurs, systèmes de chauffage et de climatisation contribuent largement  aujourd’hui à l’effet de serre et au réchauffement climatique.

Face au défi climatique du XXIe siècle, Philippe Rahm propose de refonder l’architecture sur ses qualités climatiques intrinsèques. Une architecture « climatique » où le convectif, le conductif, l’émissif ou l’effusif remplacent le symbolique, l’analogique, le métaphorique.

 

Conférence suivie d’un Apero Mundi
Dîner Mundi  à 20h
 

En partenariat avec le [Consulat général de Suisse à Marseille]