LA TRANSFORMATION ÉCOLOGIQUE, DE LA GESTION DE L’IMMÉDIAT AU TEMPS LONG DE L’ANTHROPOCÈNE

OLIVIER DE SCHUTTER, juriste


SAM 17 AVRIL 2021 – 17 H – Bibliothèque Alcazar, Marseille

Conférence et Apero Mundi – Entrée libre dans la limite des places disponibles  INFOS PRATIQUES

 

Quelles temporalités imaginer pour une gouvernance efficace appliquée à la transition écologique ?

« Les mécanismes de gouvernance de nos sociétés libérales oscillent entre deux types de mécanismes : des mécanismes qui concentrent les pouvoirs de manière à permettre une transformation radicale de la société (sur le modèle du centralisme hérité de la Révolution française) ; et des mécanismes qui, au contraire, organisent des contre-pouvoirs de manière à prévenir des changements trop brutaux (sur le modèle du système des pouvoirs aux Etats-Unis).

Or, la transition écologique suppose de sortir de ce dualisme: elle exige une capacité certes à envisager une transformation d’ensemble, mais aussi à prendre en compte les résistances et l’incertitude – car, si nous savons quel est l’objectif, les moyens d’y parvenir demeurent débattus.

Il faut donc concevoir une gouvernance expérimentale, qui avance par tâtonnements, en recherche permanente de solutions, et situe les mesures de court terme dans une trajectoire de long terme. »

 

Rapporteur spécial de l’ONU sur l’extrême pauvreté et les droits de l’homme depuis 2020,  Olivier de Schutter est expert international en matière de droits économiques et sociaux. Ce juriste belge est professeur à l’université catholique de Louvain, à Sciences Po Paris et à la New York University. Ses travaux actuels portent sur la transition écologique en lien avec la lutte contre la pauvreté et le droit à l’alimentation.

Olivier de Schutter était entre 2004 et 2008 secrétaire général de la Fédération internationale des Ligues des Droits de l’homme (FIDH). Il a été nommé Rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à l’alimentation en 2008 jusqu’en 2014, puis membre du Comité des droits économiques, sociaux et culturels jusqu’en en 2019.

Le pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, dir. vec E. Decaux, Economica, 2019 ; Code essentiel – Droit international des doits humains, Larcier, 2019 (4e éd) ; Inhumanities, Cambridge University Press, 2015 ; Manifeste pour un retour à la terre, avec Edgar Morin et P. Desbrosses, Dangles, 2012 ; La faim, un choix politique ?, André Versailles Éd., 2010 ; La charte sociale européenne, Bruylant, 2010.

[GRAND FORMAT DE L’ALCAZAR], PROGRAMMATION LIÉE :

ATELIER PHILO ADULTES  11H30

ATELIER PHILO JEUNE PUBLIC 14H

CONFÉRENCE JEUNE PUBLIC 15H


EN COLLABORATION AVEC LES [BIBLIOTHÈQUES DE MARSEILLE], EN PARTENARIAT AVEC LE [CONSULAT GÉNÉRAL DU ROYAUME DE BELGIQUE] À MARSEILLE