LE TEMPS DE L’UNIVERS

GABRIEL CHARDIN, astrophysicien


VEN 16 OCT 2020 – 18 H – Bibliothèque Alcazar, Marseille

Conférence et Apero Mundi Entrée libre dans la limite des places disponibles   INFOS PRATIQUES

 

Comment le temps intervient-il en cosmologie ? En particulier, que savons-nous du début ou de la fin de l’Univers ? L’antimatière, la matière qui remonte le temps, joue-t-elle un rôle dans cette évolution ? La physique du film Interstellar décrivant l’exploration de systèmes solaires lointains en utilisant des trous de ver, telles des portes dans l’espace-temps, est-elle réaliste ? Une invitation à explorer les liens existant entre temps et gravitation avec un cosmologiste exceptionnel.

Spécialiste de la matière cachée de l’Univers, Gabriel Chardin est directeur de recherche au CNRS, médaille d’argent du CNRS (2007). Il poursuit ses recherches au Laboratoire Astroparticules et technologie à l’université Paris Diderot.

Il développe depuis 2006 un modèle cosmologique, où l’antimatière joue un rôle de répulseur, permettant de se passer à la fois de matière noire et d’énergie noire – les deux composantes sensées représenter plus de 95 % du contenu énergétique de l’univers, pour un peu moins de 5 % pour la matière ordinaire dans le modèle cosmologique standard. Il est l’auteur de nombreux ouvrages.

L’insoutenable gravité de l’Univers, Le Pommier 2018 ; Le temps, un éternel recommencement, Dunod, 2018 ; Peut-on voyager dans le temps ?, Le Pommier, 2014 (2002) ; L’antimatière, la matière qui remonte le temps, Le Pommier, 2010 (2005) ; Le LHC peut-il produire des trous noirs ?, avec M. Spiro, Le Pommier, 2009 ; Quand la science a dit… c’est bizarre, Le Pommier, 2008 (2003) ; Qu’est-ce que la flèche du temps, Le Pommier, 2007.


EN COLLABORATION AVEC LES [BIBLIOTHÈQUES DE MARSEILLE]