LE VIVANT DANS TOUS SES ÉTATS

19 rendez-vous avec 20 conférenciers de talent

Nous vivons une époque riche de complexité, en plein bouleversement, marquée par l’émergence de nouvelles approches scientifiques, par une prise de conscience de l’état de dégradation avéré de la Terre et de sa biodiversité.

Nous voici ainsi engagés à inventer de nouvelles manières de penser et d’imaginer le monde dans lequel nous vivons. Dans ce contexte, il nous est paru crucial de réunir de nombreuses personnalités et générations pour décentrer notre regard autour d’une notion essentielle faisant unité et posant question, le vivant.

Les chercheurs et inventeurs de ce cycle sont invités à interroger le système du vivant, les êtres qui le composent, les interactions, la variété et l’altérité qui le caractérisent. Biologistes, généticiens, botanistes, écologues, zoologues, anthropologues, mais aussi philosophes, sociologues, géographes, paysagistes, écrivains et artistes… ouvrent des voies novatrices pour resituer l’humain et plus largement la vie dans un système global.
Au fil des conférences, un parcours (un monde) se dessine, et explore l’incroyable système de relations du vivant à divers niveaux et à diverses échelles.

Ce questionnement pluriel interroge l’évolution des espèces, la coexistence et l’interdépendance des êtres vivants. Il resitue la place prépondérante du végétal dans l’histoire du vivant, nous révèle l’intelligence des arbres et éclaire la relation de nos sociétés aux forêts, aux paysages et aux jardins. Ce cycle interroge la diversité des milieux où évolue le vivant, l’impact de l’urbanisation sur la biodiversité et la dévitalisation de certains de nos territoires. Il analyse également le rapport de nos sociétés modernes au monde sauvage et explore les réponses des peuples autochtones aux métamorphoses environnementales. Il interroge l’idée du progrès, les promesses et les risques des biotechnologies, de l’intelligence artificielle, et au-delà, la frontière entre le vivant et la mort.

D’octobre 2017 à mai 2018, chacun – adultes, et c’est nouveau, jeune public – est invité à explorer « Le vivant dans tous ses états » à travers un parcours reliant la ville de Marseille à plusieurs communes de son département et sa région. Une invitation aussi à participer à de nouveaux dispositifs et propositions : ateliers philo, Apero Mundi après chaque conférences…