La cabane rappelle autant l’abri naturel, rêvé, refuge des enfants et des adultes, que l’abri précaire d’autres habitats non ordinaires.

Elle est un espace propice à l’imagination, à l’expérimentation, à la pensée d’un monde en train de se recomposer. Autrement dit un lieu d’apprentissage et de construction de soi et des autres, ouvrant en définitive sur le monde et le vivre ensemble.

L’atelier se déroule en trois étapes.

CABANE DU RECYCLAGE

Les élèves abordent la notion de la cabane en glanant par groupe les matériaux de récupération sur le bord des criques et des plages qui leur permettront dans un premier temps d’avoir une approche manuelle et pratique en construisant des maquette de cabanes.

CABANE DE TEXTES

Les élèves lisent la littérature des cabanes, échangent autour de la notion de la cabane, démontent et recomposent des cabanes de mots.

CABANE DES SAVOIRS

Les élèves entrent dans une cabane des savoirs où s’échangent les idées et les valeurs. Partant du bilan des deux expériences précédentes, un débat est lancé où les élèves sont invités à questionner la figure de la cabane. La discussion s’élargit à la place de l’homme dans la nature et au rapport de chacun à l’environnement. La parole circule d’un élève à l’autre.