Prenons le temps #2

Nous avons vécu ces six derniers mois un « ralentissement » histo­rique du temps social, une perturbation inédite
de nos modes de vie à l’échelle planétaire. Le monde s’est retrouvé dans une situation d’indétermination qui remet en question les pratiques passées, révèle un présent déboussolé, et floute la période à venir. Dans ce nouvel état des lieux, l’expérience d’une interconnexion des causes et d’une multi­plicité de conséquences s’impose à chacun. Le dualisme
et la binarité ne permettent plus d’expliquer ou de gérer le monde.

Ce trouble temporel et la crise globale et écologique que nous connaissons interrogent bien de front la modernité
et le mode de fonctionnement écocidaire de ses sociétés. Ils nous montrent combien l’écologie du vivant peut être l’évidence de départ à partir de laquelle réorganiser les relations entre disciplines et pratiques.

Le monde doit se mettre au travail et transformer la délicate situation dans laquelle nous nous trouvons en une opportunité pour « prendre le temps » de réexplorer ses fondements, de revoir ses analyses et d’en­visager de nouveaux scénarios.

Jusqu’en mai 2021, physiciens, écologues, botanistes, juristes, philosophes, sociologues, historiens, océanographes – tous scientifiques de renom – aborderont ces questions qui conditionnent nos vies et l’organisation de nos sociétés.

Prenons le temps d’y réfléchir et d’en débattre ensemble à l’occasion de cette 6e saison de conférences et ateliers pluridisciplinaires.

 

PROGRAMME À TÉLÉCHARGER

CALENDRIERS 

► Conférences grand public

► Conférences jeunes publics

Ateliers philo adultes et jeune public